L’étape finale du Défi proposé aux étudiants en architecture laisse un sentiment doux-amer, mais nous sommes extrêmement reconnaissants du travail, des efforts et de la créativité consacrés à la réalisation de chaque projet. Les participants se sont vraiment donnés à fond cette année, et nous avons eu un plaisir fou à étudier chaque projet pour découvrir les différentes idées, solutions et façons de penser que chaque étudiant mettait de l’avant. Grâce à une conception réfléchie, nos trois projets gagnants incarnent une esthétique épurée et une interdépendance avec la pleine nature. Félicitations à nos gagnants!

1ere place : Thomas Nuytten (Université du Manitoba)

Un chalet aussi unique que son environnement. Le gagnant du concours cette année, Thomas Nuytten, a adopté une approche axée sur la création d’une expérience utilisateur unique en ce qui concerne l’interaction avec les espaces extérieurs. Subtile, mais élégante, la structure affiche un extérieur naturel qui contraste parfaitement avec l’espace intérieur blanc épuré digne d’une galerie d’art. Le jumelage de matériaux qui sont en parfaite harmonie avec leur milieu naturel à des portes et des fenêtres qui encadrent des vues panoramiques suscite une nouvelle appréciation de la nature et favorise le rapprochement dont nous rêvons avec le plein air. Félicitations à Thomas!

2e place : Vithusan Vimal, Jonathan Graham, Feng Le, Raymond Kuang (Université de Toronto)

Une merveille géométrique. Le projet qui s’est classé deuxième était un projet auquel quatre étudiants de l’Université de Toronto ont participé. La configuration, qui permet une utilisation créative des cours intérieures, a été judicieusement conçue pour favoriser le bien-être et donner accès aux espaces naturels. Qualifié de « véritable expérience sensorielle », ce projet démontre comment vous pouvez aller à « l’extérieur » sans quitter le périmètre de votre demeure.

3e place : Eve-Marie Stewart (Université de Laval)

Trouver refuge dans un paradis enneigé. En troisième place, Eve-Marie présente un point de vue minimaliste sur une résidence de vacances hivernale. Grâce à l’emplacement stratégique des portes et fenêtres surdimensionnées de Marvin, elle a réussi à relier de façon transparente les espaces intérieurs et extérieurs. Cette illusion de continuité confère à la maison une sensation de fluidité qui permet de profiter pleinement des vues panoramiques hivernales sans avoir à ressentir le froid.

Un grand merci à tous les étudiants qui ont participé. Nous pensons déjà au prochain défi en 2019. Restez à l’écoute pour le lancement du Défi proposé aux étudiants en architecture en 2019!